En Allemagne on entend parfois des gens se plaindre des anglicismes qui envahissent la langue allemande. Beaucoup parmi ces nouvelles importations linguistiques viennent du monde d'internet, comme par exemple le mot downloaden. (Les français n'ont pas adopté l'anglicisme et ont choisi télécharger.) Mais en fait, je crois que la langue allemande possède plus de mots d'origine française que d'origine anglaise. Seulement les allemands ne s'en rendent pas compte puisque ce vocabulaire français est déjà ancré dans leur pays depuis des nombreuses générations et remonte à deux cents ans quand l'Allemagne était sous la botte napoléonienne.
De toute manière, même avant Napoléon, l'aristocratie allemande considérait déjà comme chic de parler français. Lorsque Mozart se mettait à composer des opéras en langue allemande (la Flûte enchantée, l'Enlèvement au sérail) au lieu de l'habituel italien, le souverain prussien Frédéric le Grand disait: Comment ça, il écrit en allemand maintenant? Mais c'est la langue avec laquelle je parle uniquement à mes valets et mes chevaux!

Je me suis amusé à établir une liste de termes d'origine française utilisés en langue allemande. Je la compléterai au fur à mesure:

Abonnement, Adieu, Affront, Akteur, à la carte, à la lettre, Allee, Allure, Annonce, Antichambrieren, Aperçu, Aplomb, Appartement, Apropos, Arrangement, Atelier, Avantgarde,
Bagage, Balance, Balkon, Ballon, Bassin, Blamage, Bon, Bonbon, Bonmot, Boudoir, Boulevard(zeitung), Bourgeoisie, Boutique, Branche, Bravour, Bredouille, Brevet, brüskieren, Budget, Buffet,
Cafe, Canapé, Causeur, Champignon, Chance, Charme, Charge, Chauffeur, Chaussee, chic, Chiffre, Claqueur, Clique, Clou, Collage, Collier, Conferencier, Contenance, Corps, Couleur, Coup, Courage, Creme-de-la-creme,
Debut, degoutieren, Déjà-vu, Dekolleté, Depesche, Depot, desavouieren, Deserteur, Dessous, Diner, Divertissement, Dompteur, Dossier,
Effet, Eklat, Elan, Enjambement, Entourage, en vogue, Enfant terrible, Engagement, Enquete-Kommission, Essay, Etage, Etat, Etui,
Facette, Façon, Faible, Fait accompli, Farce, Fauxpas, Femme fatale, Feuilleton, Filou, Fin de siècle, Finesse, Fisimatenten, Flageolett, Flair, Fonds, forcieren, Foyer, Frisör (coiffeur),
Gage, Galan, Garage, Garderobe, Gendarm, Genre, Gobelin, Gourmet, Gourmand, Gouverneur, Grandseigneur, Guillotine,
Hausse, Haute Couture, Hommage,
Idee fixe, in flagranti, Jalousie (les stores), Jargon, Jongleur, Journal(ist), Jury, Justemilieu,
Kampagne, Karambolage, Kaschieren, Kinkerlitzchen (vient de quincaillerie), Klischee, Komfort, Kompagnon (Kumpel), Kurier, Kuvert (enveloppe),
Laissez-faire, L’art pour l’art, leger, Loge, Lorgnon,
Malaise, Malheur, Manege, Manöver, Manschette, (Gewinn-)Marge, Massage, Matinee, Médisance, Menagerie, Menu, Mesalliance, Metier, Milieu,
Necessaire, Negligé, Niveau, nonchalant, Nuance,
Page, par excellence, Pardon, Parfum, Parterre, partout, Parvenu, Passage, passé, Patrouille, Pavillon, Pendant, perdu, peu à peu, Pissoir, Plädoyer, Plumeau, Pointe (eines Witzes), Ponton, Portefeuille, Portemonnaie, Portier, Porträt, Potpourri, Premiere, Prestige, Prêt-à-porter, Protégé, protegieren,
quantité négligeable, Quarantäne, Queue,
Räson, Rage, Rangieren, recherchieren, Refrain, Regie (réalisation), Regime, Regisseur (réalisateur), Remis (match nul), Renaissance, Rendezvous, Renommee, Repertoire, Reservoir, Resümee, Ressentiment, Ressort, Ressource, Restaurant, Retour, Retusche, retuschieren, reüssieren, Revanche, revanchieren, Revers, Revue passieren lassen, Roulette, Route, Routine
Sabotage, Saison, Salär, Salon, Savoirvivre, soigniert, Souffleur, Souvenir, Staffage, Sujet,
Taille, Tampon, Teint, Terrain, Tête-à-tête, Timbre, Toilette, Tour, Tournee, Trance, Trikot, Trottoir,
Usance, Vernissage, Verve, Vignette, Visage, vis-à-vis, Voyeur.

L'expression mach keine Fisimatenten a peut-être une origine française. L'expression in flagranti semble venir de l'italien; mais en italien l'adjectif s'écrit flagrante; il me plaît de croire que la lettre i vient peut-être d'un raccourci de flagrant délit.



Partagez-le sur Facebook Tweetez-le ! S'abonner à ce blog ? Envoyer cet article à un ami ? Le soumettre à Netvibes Ajoutez-le à Google Bookmarks